21-01-2018

Redon face au ROC

"On se couche avec une équipe en tête et le lendemain matin, t'as plus rien..." C'est sur ce constat alarmiste que Pascal nous a accueillis ce dimanche matin. Dans la nuit, 3 joueurs avaient annoncé leur indisponibilité et il n'y avait plus d'arbitre. Le café était amer. On était plus que 15, le terrain était à la limite du praticable et pas moins de 25 bruzois en kilt débarquaient prêts à en découdre. Il y a des matins comme ça où tout parait plus compliqué... On met quand même son short, ses chaussettes, ses crampons et ses éventuels grigris. On nous annonce alors qu'on a réveillé Julien Martin, l'arbitre officiel redonnais qui a sacrifié le reste de sa nuit pour nous dépanner. On a un joueur de plus.

Le ROC de Bruz joue en noir alors on sera les jaunes aujourd'hui car même si notre maillot est orange, le débat a fait assez couler de sueur lors de certains entraînements pour que tout le monde soit d'accord, il y a des choses qui ne sont pas faciles à dire dans le feu de l'action. Alors on se pare de la superbe tunique des chamanes guéménéens. Le jeu qui n'est pas complet lui non plus correspond à notre équipe. Pascal nous explique le point commun entre l'amour et un spectacle. L'atmosphère se détend mais Anthony n'est pas là à cet instant pour enchaîner avec une réplique dont il a le secret alors tout le monde replonge dans une certaine gravité.

C'est cet instant que choisissent Ludo Chéreau et Jérôme Spieth pour rassembler tout le monde. Ils nous regardent dans les yeux, ils ont des mots clairs, des saillies précises. Tout le monde comprend que de toutes façons, il ne nous manque que 4 joueurs sur notre effectif global alors il faudra faire comme ailleurs et jouer à fond.

Comme nous le prévoyions, le terrain est très gras et c'est un euphémisme. Pourtant, les locaux vont faire une très bonne entrée dans leur match et camper un très grande partie de la première mi-temps dans le camp bruzois. les avants se roulent dans la boue en enchaînant les départs au ras. Tout le monde glisse et la prise en main de ce ballon poisseux est parfois hasardeuse. Sur une sortie de maül, Jérôme Spieth arrive à trouver une faille et passe la ligne adverse pour aplatir.

L'équipe redonnaise a manifestement le match en main. Les avants arrivent à contrôler les bruzois et la ligne de 3/4 ne laisse rien passser. Sur un ruck, Pascal, notre demi de mêlée renverse les visiteurs en choisissant le petit côté, il est sur la ligne mais le bruzois qui lui tient les jambes lui fait tomber le ballon dans l'enbut, l'arbitre siffle en avant.

Les bruzois vont revenir dans le camp redonnais et après un pilonnage des avants et grace aussi à de mauvaises décisions redonnaises, ils viendront aplatir leur premier essai. Cette claque remet les esprits redonnais en place et avant la mi-temps, ils retourneront marquer un essai par Ludo Chéreau.

Les redonnais sont contents de leur première période mais il va falloir refaire 30 minutes dans le même état d'esprit et la même intensité. Evidemment, on va faire rentrer Nico Rib's mais il y a du monde en face ! Cependant, les locaux arrivent à garder leur rigueur et vont encore dominer le jeu sans parvenir à concrétiser. La ligne de 3/4 lancera de belles actions mais la balle glissante gâchera les finitions. De leur côté, les bruzois essayent de se dégager de leur camp mais leur botteur n'est pas en forme et le ballon revient à chaque fois aux redonnais.

Xavier trouvera enfin la solution et ira aplatir une dernière fois dans le camps visiteurs. Score final 3 essais à 1. Une belle victoire des redonnais face à des bruzois vaillants mais qui ont manqué de réussite. De l'avis même de l'arbitre, qu'on remercie de son engagement, on a vu un beau jeu aujourd'hui et il a pris un grand plaisir à nous encadrer.

Redon Bruz

Après le bain de boue, cette matinée s'est terminée autour de galettes saucisses préparées par Damien et a vu la nomination des hommes du match. Côté bruzois, on a vu l'attribution d'un camembert d'or au meilleur joueur et un joli bonnet pour la plus belle cagade. Côté redonnais, l'homme du match, c'est évidemment notre inoxydable Pascal qui entame sa nouvelle retraite ave une belle victoire et un joli en-avant. Bravo à tous !

Les entraînement continuent avant la prochaine échéance du 18 février où nous irons rencontrer Ploermel. Bonne semaine à tous !
 


Jean-François MORICE
Photos
Redon face au ROC Redon face au ROC Redon face au ROC Redon face au ROC Redon face au ROC Redon face au ROC Redon face au ROC Redon face au ROC Redon face au ROC Redon face au ROC Redon face au ROC Redon face au ROC Redon face au ROC Redon face au ROC
Commentaires
jerome a écrit le 22/01/2018:
à 12, 13, 14 ou 15 quand tout le monde va au charbon, on ne peut jamais rien regretter. La victoire c'est le petit plus qui couronne cette belle matinée. Tout le monde avait la trouille d'une équipe surement mieux entrainée et plus complète que nous. Mais on a sût proposer ce qui est tellement sympa dans ce sport : solidarité, courage, abnégation, plaisir de jouer. Merci Jeff pour le (encore) beau et pertinent résumé. Bravo une fois de plus à Pascalou, qui nous montre un sacré exemple et surtout à toute l'équipe qui a su relever la tête et donner individuellement son maximum pour que l'ensemble puisse fonctionner. Bravo aussi à Bruz pour l'état d'esprit mais aussi le jeu proposé, jamais fermé et dynamique. Une équipe qui se déplace à autant de joueurs, c'est qu'il doit y avoir un sacré collectif et une bonne ambiance ! Pansez vos plaies, soignez vos courbatures et bonne semaine à tous !
jerome a écrit le 22/01/2018:
et aussi :
merci à tous ceux qui ont fait l'effort de se lever hier matin pour nous soutenir ! il était inconcevable de les décevoir !

Prénom*

Sécurité* Résoudre l'opération
Cliquez ici pour obtenir une autre image

Message*

*champs obligatoires
© Rugby Club Redonnais | Contact