13-06-2011

Redon - Miramont: le RCR tombe sur un os

Les redonnais, pour la première fois de leur histoire, disputaient un quart de finale du championnat de France de rugby. A cette occasion, ils affrontaient une équipe du sud-ouest, les landais de l'ES Miramont sur le terrain de Saujon (17). Le match se déroule dans une belle ambiance de phase finale devant une belle assistance, chaque équipe étant venue accompagnée de ses supporters. Miramont remporte le match des tribunes au niveau du nombre, avec 2 bus de supporters, alors que les redonnais sont moins nombreux mais rivalisent au niveau des décibels.

Le coup d'envoi est donné par les landais, et c'est parti pour 80 minutes avec une intensité et un volume de jeu inédit pour les redonnais qui ne sont pas habitués à rencontrer une opposition d'un tel niveau. Miramont est une très belle équipe bien organisée sur le terrain avec des lignes arrières très rapides et d'une grande dextérité. Les bretons font preuve d'une grande volonté et d'un engagement à toute épreuve comme en témoignent les placages. Malheureusement, le RCR perd un joueur sur blessure dès la 5ème minute de jeu puisque Ulrich Vuillemin se démet l'épaule et doit sortir.

Sur un ballon perdu par les redonnais dans le camp landais, ces derniers se lancent dans une contre-attaque de 70m où ils font admirer toute la fluidité de leurs transmissions, et leur vitesse de course pour inscrire un essai par l'ailier Dumartin à la 10' qui sera transformé (7-0). Les redonnais repartent à l'assaut mais ne trouvent pas de failles dans la défense adverse. Au contraire, les landais reviennent dans nos 22m, et suite à une bonne séquence de pilonnage de leurs avants, ils décalent l'autre ailier Sempe qui marque en coin à la 18eme minute (12-0). Redon résiste avec vaillance, mais les joueurs sont au bord de la rupture à cause du rythme et du volume de jeu. En outre, la conquete en touche montre des signes de défaillance avec nombre de ballons perdus qui sont autant de munitions pour nos adversaires qui récupèrent ainsi un ballon pour se lancer dans une superbe attaque ou l'arrière Baque décalle magnifiquement son ailier Dumartin qui inscrit le 3eme essai landais à la 25eme minute (17-0).

Le RCR va revenir un peu dans le match dans le dernier quart d'heure de la mi temps. Cependant, ils ne parviennent pas à scorer, car Miramont est bien en place en défense et la mi temps est sifflée sur ce score.

A la mi-temps, les bretons veulent encore y croire, mais l'adversaire est une équipe redoutable qui évolue à un niveau qu'on ne rencontre pas en championnat de Bretagne, et la tache s'annonce compliquée.

Le début de la seconde mi-temps va sonner le glas des espérances du RCR puisque les landais vont inscrire un nouvel essai sur leur première incursion à la 42ème minute, puis ils vont récidiver à la 45ème minute suite à une relance hasardeuse des redonnais depuis leurs 22mètres (31-0). Les redonnais semblent désarmés pour trouver des solutions : on rivalise dans les regroupements, mais on est en difficulté en touche et on est pris en défaut sur les extérieurs où notre adversaire se crée de nombreuses situations de surnombre que leur excellent arrière négocie avec brio pour décaler ses ailiers.

Les redonnais choisissent de jouer tous les ballons, y compris depuis leur en-but, mais cette stratégie n'est pas récompensée : les bretons s'épuisent face à un adversaire bien en place sans parvenir à le mettre en danger. Quand on choisit de jouer au pied, on rend le ballon à l'adversaire puisqu'on connait des problèmes en touche, et lorsque les touches ne sont pas trouvées, on offre des ballons de relance aux lignes arrières de Miramont qui portent immédiatement le danger près de notre ligne d'essai. Miramont n'exploite pas seulement les erreurs de Redon, mais ils se montrent également très efficaces sur leurs attaques en première main à l'image de l'essai qu'ils inscrivent sur une belle combinaison sur une sortie de melée à la 55ème minute (38-0).

Sur une des rares incursions dans le camp de Miramont, le RCR obtient une pénalité au pied des poteaux, mais devant l'épuisement des troupes, on choisit de la tenter plutot que de jouer à la main, et Redon réduit ainsi le score par Frédéric Auberger à la 58ème minute (38-3).

Sur le coup d'envoi, Miramont revient dans le camp redonnais et récupère un nouveau ballon à 30 mètres de notre ligne qu'ils exploitent à merveille pour inscrire un nouvel essai par Dumartin (45-3).

Les redonnais ne lachent rien en défense, comme en témoigne le sauvetage in-extremis de Christophe Auberger qui vient de son aile opposée pour reprendre l'ailier à 2m de notre ligne. Devant, on ne se laisse pas impressionner non plus, avec une melée chahutée où les juniors ne sont pas les derniers à participer aux festivités...

Miramont ne faiblit pas, et les redonnais malgré tous leurs efforts ne parviennent pas à porter le jeu dans le camp adverse et se mettent en danger sur chaque ballon perdu. Suite à une bonne séquence dynamique de jeu dans l'axe, c'est le talonneur Ducamin qui inscrit un essai sous les poteaux pour Miramont à la 72ème minute (52-3), et c'est l'ailier Sempe qui clot les débats sur un nouvel essai à la dernière minute du match (57-3).

Il faut avant tout féliciter la très belle équipe de Miramont qui a survolé les débats et qui a su imprimer son rythme et son jeu sans faiblir pendant 80 minutes. Les redonnais n'ont pas démérité et se sont battus vaillamment sans jamais baisser les bras, comme en témoigne l'état de fatigue et la tristesse des joueurs à la fin du match qui ont donné tout ce qu'ils pouvaient. Mais en ce jour, l'adversaire était trop fort, et il faut reconnaître sa supériorité et leur souhaiter d'aller loin dans cette phase finale. Redon n'était pas suffisament aguerri pour affronter un adversaire d'un tel niveau, et les joueurs étaient parfois à la limite de la rupture à cause du rythme élevé.

Mais il faut avant tout souligner ce beau parcours inédit en phase finale qui doit nous aider à grandir et à progresser pour les prochaines saisons. Les joueurs ont pu toucher leurs limites du moment, mais cette belle aventure humaine doit nous permettre de rebondir la saison prochaine avec l'envie de revivre encore de tels moments et de revenir plus forts.

Ce quart de finale demeurera à n'en pas douter une belle page de l'histoire du club, avec plus de 50 supporters redonnais qui ont fait les 5 heures de déplacement pour venir soutenir leurs joueurs, et qui les ont encouragé de l'échauffement jusqu'à la haie d'honneur. Enfin, la bonne nouvelle est venue sur la route du retour où Ulrich Vuillemin a pu nous rejoindre après avoir quitté l'hopital de Royan avec une belle luxation de l'épaule. Bon rétablissement à lui.


David JOUAN
Commentaires
moundirix a écrit le 13/06/2011:
pressé de remettre ça la saison prochaine mais les deux mois vont etre long il va falloir bosser individuellement pendant la coupure et pensé a vos grillades et rafraichissement pour l entrainement de vendredi
Denis a écrit le 13/06/2011:
Merci David pour ce bon résumé qui rend honneur à nos superbes adversaires et n'enlève rien à nos valeureux redonnais. Merci à toi (ainsi qu'à Didier et Eric) de m'avoir permis de vivre Notre 'finale' en direct.
Emilien a écrit le 14/06/2011:
Brevo Redon pour votre beau parcours !
valerie a écrit le 20/06/2011:
tres beau reportage merci pour le lien. Bravoooo les gars pour votre superbe saison. L'annee prochaine vous szerez en 1/2 finale. Rcr allez allez allez !!!

Prénom*

Sécurité* Résoudre l'opération
Cliquez ici pour obtenir une autre image

Message*

*champs obligatoires
© Rugby Club Redonnais | Contact