25-06-2019

Le rugby à Belle-Île

Le weekend dernier, l'équipe loisir avait une envie un peu folle, celle d'aller finir sa saison à Belle-Île. Même si la presse belliloise en a déjà parlé, elle n'a mis en relief qu'une partie de ce voyage et si l'on ne pourra tout raconter faute de temps et d'espace, nous allons ici tenter de reprendre un peu plus d'éléments.

Le rugby à Belle Île

Un club d'Ille et Vilaine qui s'en va voir un club de Belle-Île, c'est un peu le Ying et le Yang qui se rencontrent. Il y avait de l'électricité dans l'air dès vendredi soir lorsque 29 Redonnais tout de bleu vétus ont embarqué sur le Vindilis et se sont éloignés du port de Quiberon. C'était pour certains la première fois qu'ils prenaient le bateau et pour d'autres la première fois qu'ils allaient découvrir cette île. Arrivés au Palais, sous les remparts de la Citadelle Vauban, une délégation locale les attendait de pied ferme pour les accueillir et les escorter jusqu'au camping.

Le temps de poser les valises et faire connaissance, Tanguy, Kevin, Jean-Yves et Domi le Président local sortaient les huîtres et l'apéritif. Je ne dévoilerai pas la recette du "kir bellilois" mais cette potion doit faire partie de la stratégie de sabotage des forces visiteuses. Quelques heures plus tard, des polos bleus tout guillerets se répandaient dans les bars de Palais où se célébrait la fête de la musique.

Le lendemain matin, les 5 mobile home redonnais étaient très calmes quand il a fallu retourner au port chercher 3 autres joueurs qui arrivaient par le bateau du samedi. La piscine chauffée du camping a cependant permis de remettre les idées en place et le barbecue suivant a rendu toutes leurs forces aux redonnais qui devaient affronter Belle-Île à 15h30.

Rugby échauffement

Le stade officiel du Gouerch étant fermé, c'est au Stadium de Lannivrec à Locmaria que les joueurs ont été transportés. Sur place, on retrouve Louis Chauvel à qui Alphonse va gentiment prété des crampons et un short pour qu'il se joigne à la fête. Il y a à peu près la moitié de la population de l'île au bord du terrain (cachée dans les buissons) alors Pascal improvise une cérémonie de remise de maillot pour chacun des joueurs qui sera très certainement reprise lors de prochaines rencontres.

Redon à Belle Île

Il est 15h30, il fait très chaud sur le pré. Est ce la pression du jour ou celle de la veille mais les redonnais vont paraître complètement éteints face au jeu des Bellilois ! Il ne faut d'ailleurs pas 3 minutes pour que ces derniers marquent le premier essai.

Comme vous pouvez vous en doutez, Pascal est tout proche de faire une crise cardiaque sur le bord du terrain. L'arbitre intransigeant a défini des règles très précises pour les rucks et Redon ne semble pas les avoir intégrées. Les pénalités paralysent complètement les visiteurs.

Redon Belle Île

Sur la touche, les observateurs ont estimé à 8 minutes et 52 secondes le temps qu'il a fallu aux redonnais pour se réveiller ce qui reste assez impressionnant compte tenu des ingrédients du kir bellilois qui avait été de nouveau proposé avant le match. A partir de là, la machine redonnaise est lancée ! L'effectif tourne et le spectacle est au rendez-vous face à des Bellilois qui ne se laisseront pourtant pas faire.

Redon Belle ïle

Pour illustrer l'envie des deux équipes de se faire plaisir et de jouer les ballons, je ne vous présenterai que ces statistiques assez révélatrices : en 60 minutes, il n'y a eu qu'un coup de pied et qu'une seule touche. Quand l'arbitre siffla la fin du match, le score importait peu, tout le monde s'était fait plaisir et voulait trinquer avec l'adversaire.

Redon remet l'écusson à Belle Île

Après une congratulation protocolaire au cours de laquelle on a pu féliciter certains joueurs bellilois qui mettaient pour la dernière fois les crampons, nos hôtes se sont vus remettre le blason du club qui trônera fièrement nous a-t-on dit en bonne vue au niveau de leur club-house. Les célébrations ont continué avec l'anniversaire de Dom et l'arrivée de rillettes et pâtés chasseurs a exacerbé les esprits et les chants.


L'ambiance qui s'installait commençant à faire de l'ombre au mariage qui avait lieu à côté. Il s'en fallut de peu que nous ne kidnappions la mariée alors le groupe a migré vers le bourg de Locmaria où avait lieu une seconde fête de la musique.

C'est là-bas que le correspondant Ouest-France nous a découvert. "Une Fête de la musique façon 3e mi-temps", on ne pouvait pas mieux résumer la situation de ce bourg de 870 habitants qui avait invité une fanfare et qui voit débarquer une quarantaine de rugbymen. L'un des musiciens (le grand gaillard avec le trombone) était sur le terrain avec nous, il sera notre complice dans le choix des morceaux à venir. A Locmaria, l'église de Notre Dame du Bois Tors s'appelle comme cela suite à une sombre histoire de bois vrillé comme nous a expliqué Zazou la guide locale. Cette information donnera une dimension mystique aux gesticulations des danseurs.

La fête se finira évidemment fort tard, si nos nouveaux amis bellilois remmèneront la plupart d'entre nous, les derniers seront ramenés par Marjorie, la chauffeuse du camion qui passe par le Viking Club. Le lendemain, la légende raconte qu'alors que l'écho du rire sonore de Pierrot ricochait encore sur les murs de la place de Locmaria, on croisait un peu partout dans l'île des 4L et des Méharis remplies de ces types hilares en polos bleu électrique.

A part le saucisson qui en a 2, toutes les meilleures choses ont une fin et nous sommes rentrés chez nous en fin d'après midi. S'il faut encore prendre le bateau pour rejoindre cette île, tout laisse néanmoins à penser qu'il existe maintenant un pont qui relie les deux clubs. Merci à Tanguy et ses amis pour l'accueil qu'ils nous ont offert et gageons que nous serons capables un jour de leur proposer un match retour de ce niveau.

Télégramme de Brest : Le compte-rendu du match
Ouest-France : le compte-rendu du match
Ouest-France : le compte-rendu de la fête de la musique


Jean-François MORICE
Photos
Le rugby à Belle-Île Le rugby à Belle-Île Le rugby à Belle-Île Le rugby à Belle-Île Le rugby à Belle-Île Le rugby à Belle-Île Le rugby à Belle-Île Le rugby à Belle-Île Le rugby à Belle-Île Le rugby à Belle-Île Le rugby à Belle-Île Le rugby à Belle-Île Le rugby à Belle-Île Le rugby à Belle-Île Le rugby à Belle-Île Le rugby à Belle-Île Le rugby à Belle-Île Le rugby à Belle-Île Le rugby à Belle-Île Le rugby à Belle-Île
Commentaires
Loic a écrit le 26/06/2019:
Et pour poursuivre la fête, le "Domi Chaud" à Locmaria....https://www.facebook.com/mallo.couane/videos/10216935232244350/

Bise à tous
Jean-François a écrit le 26/06/2019:
Merci Loic ! C'est ajouté !
Dom a écrit le 27/06/2019:
Merci loïc, le souvenir de ce petit air de fanfare me comble de joie.
Quel beau week-end, je ne pouvais pas rêver mieux pour mon anniversaire
Merci les potes.
Mais comme vous le savez, a part le saucisson qui en a deux ...

Prénom*

Sécurité* Résoudre l'opération
Cliquez ici pour obtenir une autre image

Message*

*champs obligatoires
© Rugby Club Redonnais | Contact