05-11-2017

Démonstration de niaque contre Trignac

Il semblerait que le nombre de jours avant que les matchs de l'équipe loisirs soient retransmis sur des chaînes nationales puissent être comptés. En effet, après le démarrage en trombe face à l'équipe de Bain de Bretagne, un nouveau match épique a eu lieu sur le terrain du rugby club redonnais ce dimanche 5 novembre !

Pascal l'avait senti venir et si une concordance d'événements impliquant des petits enfants et une réaction allergique à un vaccin ne l'avaient retenu ailleurs, il aurait été là pour voir ça. En effet, Ce matin, l'équipe loisir recevait sa bête noire : les Trignacais.

16 redonnais sur la feuille de match, c'est un chiffre de bon augure pour un match qui se jouera à 12 même si on n'a pas les gabarits qu'il faudrait pour être à la hauteur du style de jeu que les visiteurs nous imposeront. Lorsque le coup d'envoi est donné, les doutes se confirment, ça va jouer devant et le nombre de fois que l'arbitre dira "Ruck rouges" pendant le match en est une preuve.

Pendant les cinq premières minutes du match, les joueurs ne sortiront pas de la zone située entre les 2 lignes de 40 mètres. Comme expliqué dans le vestiaire, il faut jouer derrière et Fred Léo trouve une faille, il perce la défense et n'est pas rattrapé. Les redonnais ouvrent le score. A 10 minutes de jeu, c'est Anthony qui trouve l'espace et qui file seul vers la ligne. Les visiteurs sont touchés à l'orgueil et ils reprennent leur jeu au ras. Ils progressent mais piétinent dans le camp redonnais devant une défense qui fait tout son possible. Malgré le score, on sent une domination des rouges au niveau de la possession de balle. Jérôme Spieth parvient à récupérer le ballon et fait respirer la défense en tapant au pied.

Les rouges reprennent leur piétinement et avancent doucement. De nouveau les redonnais interceptent un ballon et en ouvrant sur leur 3/4 permettent à Anthony Mouraud d'aller marquer son deuxième essai.

Les locaux sont en confiance. A tel point que c'est le moment que choisit Dominique Sylvester pour faire l'intéressant. Nous utilisons un nom d'emprunt pour épargner à sa famille l'opprobe qui pourrait découler des faits qui vont suivre. En effet, ce dernier réussit à franchir la ligne défensive, il est accompagné par 3 ou 4 redonnais, il reste 30 mètres à faire et ils sont seuls. Longtemps après la douche qui remet les esprits en place, des savants ont essayé de définir si le problème de coordination est venu de ses doigts, de ses mains ou d'éléments surnaturels qui auraient échappés à tout le public qui le voyait courir vers la ligne. Quoi qu'il en soit, le ballon lui a échappé des mains et est venu s'écraser à ses pieds. Inutile de présiser qu'il a repris sa place dans la ligne sous les sarcasmes de la foule en délire.

Par la suite, l'avalanche d'essais pourra reprendre et c'est notre chocolatier Kristof qui ira aplatir au bout d'une course de 40 mètres. Le score commence à être sévère pourtant les Trignacais persistent dans leur stratégie d'avants et se rapprochent régulièrement de la ligne. Il seront même à 2 doigts d'aplatir quand l'auteur du plongeon final laissera malencontreusement tombé le ballon avant de marquer. On a tous un Dominique. Côté redonnais, 2 autres essais de Fred Léo et Jérôme Spieth viendront aggraver le score avant la fin de la première mi-temps.

Le poste de deuxième ligne est assez ingrat. On a souvent le nez dans un tas de corps qui font soit une mêlée ouverte, soit une mêlée fermée. J'avoue donc que la seconde mi-temps est assez obscure pour moi cependant quand j'ai relevé la tête, il me semble que j'ai vu tour à tour Fred Auberger, Fred Léo, Sébastien Launay aller aplatir en bout de ligne une ou deux fois pour certains. C'est plus que les Trignacais ne peuvent en supporter et une réaction d'orgueil emmènera leur pack aplatir leur seul et unique essai du match.

Le score final est particulièrement sévère (13-1) pour nos visiteurs et ne reflètent pas l'équilibre des niveaux de jeu de chaque équipe. La différence s'est faite sur la ligne de 3/4 redonnaise qui était particulièrement en jambe face à des briérons dont ce n'est pas vraiment la spécialité. Cependant la victoire est là et de l'aveu même de l'un des joueurs emblèmatiques de Trignac : "C'est bien la première fois qu'on prend une valise ici". Il est vrai que si vous cherchez dans l'historique des matchs, vous verrez que cette équipe n'a jamais laissé beaucoup de chance aux redonnais. Tous les joueurs ont trouvé du réconfort autour des galettes saucisses et des chataîgnes qui les attendaient au club-house.

Rendez-vous est donné le 8 avril chez nos amis de Trignac pour leur permettre de laver l'affront ou du moins ce qu'ils ont pu ressentir comme tel. En attendant pour les redonnais, le prochain match aura lieu le 26 novembre à Vitré.

Bon dimanche !


Jean-François MORICE
Photos
Démonstration de niaque contre Trignac Démonstration de niaque contre Trignac Démonstration de niaque contre Trignac Démonstration de niaque contre Trignac Démonstration de niaque contre Trignac Démonstration de niaque contre Trignac Démonstration de niaque contre Trignac Démonstration de niaque contre Trignac Démonstration de niaque contre Trignac Démonstration de niaque contre Trignac Démonstration de niaque contre Trignac Démonstration de niaque contre Trignac Démonstration de niaque contre Trignac Démonstration de niaque contre Trignac Démonstration de niaque contre Trignac Démonstration de niaque contre Trignac Démonstration de niaque contre Trignac Démonstration de niaque contre Trignac Démonstration de niaque contre Trignac Démonstration de niaque contre Trignac Démonstration de niaque contre Trignac Démonstration de niaque contre Trignac Démonstration de niaque contre Trignac Démonstration de niaque contre Trignac Tu peux expliquer ton geste à froid ?
Commentaires
lolo a écrit le 05/11/2017:
Bravo les vieux grognards!! Même si d'après les photos certains (dont je ne citerai pas le nom) ont l'air plus à l'aise avec des bières à la main plutôt qu'avec un ballon...c'est vrai que l'enjeu n'est pas le même!!!
La femme de sylvestre a écrit le 05/11/2017:
La honte s'abat sur toute la famille😕
jerome a écrit le 06/11/2017:
Merci aux Trignacais, qui vont nous attendre chez eux à n'en pas douter...
Bravo pour les commentaires !
Ceux qui veulent peuvent venir Jeudi soir (19h00) tâter du rugby 'toucher' pour bosser le cardio. et donner de précieux conseils (si besoin)... ...Vu le nombre d'années d'expériences cumulées des loisirs (bon, à part les règles et le comptage des points qui diffère pour chaque joueur (à partir de 40 ans, il semble que le rugbyman ne soit plus en mesure de comprendre les nouvelles règles...)) sont les bienvenus.
Pour Dominik : une association (je propose 'des bras pour domi' et une cellule de soutien psychologique sont à prévoir rapidement.
J'ajouterai une phrase à cette belle journée (de notre arbitre international) :
'plus que 5 minutes à jouer, dernière action'.
Vu qu'en loisir on doit cumuler 55 min. de plaisir et 5 minutes de temps effectif de jeu sur l'ensemble du match, l'annonce était surprenante.
En attendant Vitré...
Mr Sylvestre dominik a écrit le 06/11/2017:
A l'intention de madame Sylvestre
Chérie, je t'assure et je te répète que la balle était rendue glissante par la rosée du matin....Allez....ouvre moi la porte!

Prénom*

Sécurité* Résoudre l'opération
Cliquez ici pour obtenir une autre image

Message*

*champs obligatoires
© Rugby Club Redonnais | Contact