12-05-2014

Défaite 8-22 contre Ovale de Loire

Ce dimanche 11 Mai, notre équipe première rencontrait Ovale-de-Loire, club d'Amboise, en 1/32e de finale du championnat de France, à Doué-la-Fontaine.

Le match débuta avec un fort vent de face pour le RCR. Amboise alignait un paquet d'avant beaucoup plus lourd que le notre. Les joueurs du Comité du Centre profiteront du vent pour occuper notre camp en début de match. Les joueurs d'indre-et-Loire démarrent fort en nous marquant un essai de 40m à la 5e minute sur un départ au ras de la ligne de touche. Puis ils récidivent à la 11e sur un pick-and-go près de notre embut. Cet essai transformé, Ovale-de-Loire menait 12-0

Mais les redonnais réagissent bien et remontent bien les ballons à la main face au vent. Ils marquent même un essai à la 30e, mais ne le transforment pas. De même 2 pénalités échouent face au vent.

Le score à la mi-temps est donc seulement de 5-12. Ce qui nous laissent pas mal d'espoirs avec le vent dans le dos.

Mais le 12 d'Amboise perfore notre ligne de défense dans ses 22m, pour marquer un essai de 80m à la 43e. Cet essai met un coup au moral des redonnais (5-17). Mais nos joueurs retournent au combat et alternent bien le jeu. Les redonnais occupent le camp d'Amboise et arrivent à les pousser à la faute. Ce qui permet à Maxime Legrand de passer une pénalité des 40m. (8-17)

Mais les blessures des uns et des autres refont surface. L'usure de la première mi-temps a aussi laissé des traces sur le physique usé de nombreux joueurs en cette fin de saison. Le banc redonnais est moins fournit que celui d'Amboise, du fait des nombreux absents. Frederic Auberger échappe malheureusement un ballon sur une interception qui aurait pu aller à dame. Puis frederic Léonardon met un pied sur la ligne de touche sur un débordement qui allait lui aussi à l'essai. Ovale-de-loire finit par trouver des failles dans le rideau défensif redonnais. Ils marquent ainsi 1 nouvel essai en fin de match. Ce qui alourdit le score à 8-22. Une différence qui reflète moins ce match resté serré jusqu'à la fin.

Les redonnais ont le sentiment d'avoir laissé échapper une qualification à leur portée. Mais ils ont tout donné pour essayer d'obtenir cette victoire. La réussite n'a pas sourit aux redonnais ce dimanche. Et un match de championnat de France se joue à très peu de chose. L'état d'esprit, les intentions de jeu et les moyens étaient là. Mais ce sera pour la saison prochaine maintenant.

Ce sera en tout cas un bon jubilé pour Philippe Radonnet et un bon souvenir pour le premier match d'Aristide Divet en seniors.

 

 


Stéphane LEBÉ
Commentaires
Aucun commentaire n'a été posté pour l'instant... Réagissez le premier !

Prénom*

Sécurité* Résoudre l'opération
Cliquez ici pour obtenir une autre image

Message*

*champs obligatoires
© Rugby Club Redonnais | Contact